Guide pour la jupe parfaite!

mai 7, 2015 Publié par Caroline Bergeron - Pas de commentaire

Guide pour la jupe parfaite

Longues, courtes, bouffantes ou moulantes, nous n’attendons que les premiers chauds rayons du soleil pour exhiber nos jambes qui ont passé trop de temps caché sous nos pantalons durant les longs mois d’hiver. Jupes fleuries, rayées, unies, à motifs ou à dentelles, ce petit guide permettra à toutes les jambes de prendre l’air avec le bon style !

 

Règle générale avant de magasiner sa jupe : s’assurer de connaître la forme de sa silhouette. On vise un équilibre « épaules-taille-hanches », en créant une silhouette en forme de « X » ou de sablier. On variera donc l’amplitude de la jupe avec le haut porté (jupe ample avec haut ajusté et vice-versa), et ce, peu importe le type de jupe portée.

 

Le premier modèle abordé et non le moindre : la mini-jupe. Celle que l’on a envie de porter, mais avec style et élégance. Plus la jupe est courte, plus le talon plat est conseillé. Le talon haut n’est pas à proscrire, mais il créera sans contredit un look plus sexy en allongeant la jambe. Si la mini-jupe est droite, souvent en coton ou en jersey, on portera un haut plus vaporeux, tout en s’assurant que la taille est soulignée. Si la jupe est ample, faite de tissus fluides ou de style ballerine, on portera un haut ajusté, quitte à le porter à l’intérieur de la jupe.

 

Il y a ensuite la jupe classique, un indispensable dans la penderie puisqu’elle va à presque toutes les silhouettes. Portée en haut du genou ou directement sur la rotule, c’est la parfaite jupe professionnelle. Toutes les chaussures sont permises, que ce soit la simple ballerine, la sandale ou le talon qui nous fera une belle et longue jambe. Encore une fois, si le modèle est ajusté et moulant, style polyester ou coton, on peut oser un haut ample, souvent plus joli lorsque porté à l’intérieur. Si la jupe est vaporeuse ou peu collée aux jambes, on priorisera un haut plus ajusté.

 

Puis il y a la jupe midi qu’on peut voir autant en robe qu’en jupe, parfois en accordéon, en tutu ou très ample. C’est un des modèles les moins évidents à porter puisqu’elle se porte mi-mollet. Pour les femmes ayant de longues jambes, la jupe midi se porte autant avec une ballerine qu’avec un talon. Pour les jambes plus courtes ou les mollets plus plantureux, le talon haut est fortement conseillé puisqu’il viendra allonger la jambe. Pour les petites tailles, ce genre de jupe est souvent porté avec un chandail très court, en haut du nombril. Étant donné que ce genre de jupe est souvent conçue avec des tissus très fluides, il est conseillé de porter un chandail ajusté à l’intérieur de la jupe. Le but étant toujours de souligner la taille et de créer un équilibre visuel de la tête aux pieds.

 

Finalement, il y a la jupe longue qui, depuis quelques années, devient un incontournable dans la garde-robe. Souvent très fluide et ample, dite aussi jupe maxi, elle fait le bonheur au travail, dans un 5 à 7 ou tout simplement à l’épicerie. Très féminine et sans prétention, unie ou à imprimés colorés, on la porte facilement avec une sandale (la « gougoune » est même permise!) ou un soulier ballerine. Mais attention, on ne veut pas « écraser » la silhouette. Si on est plus petite, les talons sont conseillés pour permettre à la jupe de nous allonger et non de créer l’effet contraire.

 

Vous voilà maintenant bien informées et prêtes à porter la jupe dans toutes les occasions. Osez varier les modèles de jupes, osez porter de la couleur et surtout, osez dénuder vos jambes ! Osez porter toutes les longueurs de jupes, et ce, avec style !